une introduction à L

lectureدر
 Published by OU Publication  Written by Taraneh Vafaee(vafaei)

Published by OU Publication

Written by Taraneh Vafaee(vafaei)

 

 

 

 

‘’L’’, a ses propres nouveautés (caractéristiques quand il s’agit de Style) en ce qui concerne le style. Il pourrait bien être classé parmi des poésies en prose dans laquelle le propre style de l’auteur conserve bien sa place ainsi que ses ‘’tours et détours’’. 

Cependant, il est très important de rappeler que cette poétique ne se contente pas de n’être que le produit d’une tâche styliste.

Mais bien sûr, abstraitement parlant, et aidée par des éléments spécifiques, (ce conte progresse et évolue) cette histoire se fait avancer. D’ailleurs, tout comme dans la plupart des autres textes poétiques imagés, relatés dans le ‘’L’’, les personnages prennent à tour de rôle des ‘’va et vient’’s. Et, l’on assiste/vit/traverse à une aventure rétrospective dans laquelle, il y a des bas mais aussi, nous sommes témoins d’une situation idéale et bien précise, quant il s’agit de la fin de ce vécu.

Dans cet imaginaire, l’on peut aussi bien aller à la rencontre des éléments tout autant littéraires que philosophiques-Je ne cherche pas je trouve – , et psychologiques –habitude et contre habitude- .

D’où les noms de philosophes, ou de chanteurs cités qui sont bien au service de l’évocation des sentiments de ‘’L’’, envers ces personnes qui avaient déjà joué un rôle primordial, à un moment donné, dans les différentes péripéties de la vie de ‘’L’’ !

Se concentrant sur le fait que l’histoire avance et finit par la présence de quatre personnages,  il conviendra de préciser que tout tourne autour de trois entre eux, le narrateur, L et le corbeau. Toutefois, nous tenons à faire observer que dans ‘’ L’’, il n’y a pas de culture, de civilisation et de littérature dominantes. C’est l’homme de partout qui importe. Il est bon également à ajouter que ‘’L’’, est une œuvre dans laquelle, il y a des mouvements intérieur (en soi ??) sous l’apparence d’un vécu en rond !  Le mouvement n’y est pas linéaire. Il n’y a pas de itinéraire à suivre ni des règles à respecter.

D’où la vie donnée à l’apparence de certains symboles et signes, choisis soit par l’auteur, et par ‘’L’’,  qui s’y seront manifestées d’une nouvelle façon et se croisent de différentes manière aussi. Ce qui veut dire que leurs extérieurs aussi comptent dans la structure de la narration.

Prenons l’exemple du corbeau : le Corbeau noir, considéré comme néfaste dans plusieurs cultures, sans oublier que le corbeau rouge existe et qu’il n’est pas vu comme néfaste d’où la couleur de la couverture- Il y aura pour plus d’information, une explication sur le corbeau rouge et  … en une sorte d’indexe à la fin de ce travail.  

Ce qui est intéressant dans ce livre, c’est que vous êtes libre de choisir vos caractères donnés dans le texte selon votre propre approche culturelle  et rien que pour vous afin que vous puissiez bien ressentir  le message transmis par ‘’ L’’. Celui-ci ne serait autre que de susciter en vous l’envie de faire agir vos impressions afin que vous captiez/receviez une bonne idée/image/impression aussi bien en beauté/esthétique qu’en réflexion.

Dès que vous fermez le livre, le corbeau s’en va alors que le sage demeurant en lui reste. Donc, vous constatez ainsi qu’il faudrait souligner dans cet univers magique qui règne tout au long de cette poétique, la sagesse qui reste la réplique préférée du contenu et cela, donne enfin naissance au moment le plus culminant de l’histoire, qui est la fin et la continuation qui aboutira encore à un autre commencement …

A la conformité du contenu et de la structure, la mise en page et la couleur de l’écriture, seront vivement recommandées. (je ne comprends pas cette phrase ??).

 

دیدگاه خود را بنویسید

نشانی ایمیل شما منتشر نخواهد شد. بخش‌های موردنیاز علامت‌گذاری شده‌اند *